• Catégories

Prix « Version Femina » 2014

C’est le septième prix attribué à sa Petite communiste qui ne souriait jamais.

Le prix du roman Version Femina, attribué en partenariat avec la Fnac, a été remis ce jeudi 15 janvier à Lola Lafon pour La petite communiste qui ne souriait jamais (Actes Sud) dans les locaux de la Fnac des Ternes, Paris 17e. La romancière l’a largement emporté devant Anne Plantagenet (Trois jours à Oran, Stock).

Parue en janvier 2014, La petite communiste qui ne souriait jamais revient sur le parcours de la gymnaste Nadia Comaneci. Le roman a déjà été couronné en 2014 par le Prix de la Closerie des Lilas, le Prix Ouest France-Etonnants Voyageurs, le Grand prix de l’héroïne Madame Figaro, le Prix littéraire d’Arcachon, le Prix des lecteurs de Levallois et le Prix Jules-Rimet sport et littérature.

Lola Lafon est l’auteure de trois autres romans parus chez Flammarion, Une fièvre impossible à négocier (2003 ; J’ai Lu, 2006), De ça je me console (2007 ; J’ai Lu, 2011) et Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce (2011 ; Actes Sud, “Babel”, 2014). Elle a également signé Grandir à l’envers de rien et Une vie de voleuse chez Harmonia Mundi.

Le prix du roman Version Femina se déroule en trois étapes. Trois romans sont présentés chaque mois aux lecteurs de Version Femina. 150 d’entre eux, inscrits et tirés au sort, sont désignés pour rédiger leurs commentaires sur les ouvrages proposés et choisir le “coup de cœur du mois”. Au mois de décembre, un jury de professionnels, constitué d’écrivains, de journalistes de presse écrite et de télévision, se réunit pour élire le grand gagnant de l’année parmi les coups de cœur.

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>