• Catégories

Marie-Claire

Lola Lafon & Leva : Du beau monde aux balkans

Par Béatrice Gandy

On l’avait découverte en écrivaine rebelle, porte-voix d’une jeunesse altermondialiste et chouchoute de l’éditeur Frédéric Beigbeder. On la retrouve chanteuse d’un folk-rock traversé d’influences balkaniques et au ton crépusculaire. Sur des morceaux intimistes chantés en anglais, macédonien, roumain et français, Lola Lafon, 30 ans, parle de l’époque « qui n’a pas de futur immédiat » et dont « le ciel a l’air malade ». Derrière sa voix douce, on retrouve la même « drôle de rage » que dans son roman « Une fièvre impossible à négocier ». Lola sait faire rimer musique et contestation. Mention spéciale à sa reprise de « Paint it Black », des Stones.

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>